Accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

 
 
 
     

 

La Chine va ouvrir davantage son économie aux investisseurs étrangers
French.china.org.cn | Mis à jour le 01. 03. 2019 | Mots clés : investisseurs étrangers,économie


La Chine poursuivra ses efforts visant à ouvrir l'économie et à réduire les restrictions d'accès aux marchés pour les investissements étrangers, a annoncé jeudi le ministère du Commerce.


" Le pays continuera d'optimiser l'environnement pour les investissements étrangers, d'améliorer la transparence de la surveillance du marché et de mieux protéger les sociétés étrangères opérant en Chine ", a déclaré Gao Feng, porte-parole du ministère.


En outre, la Chine s'efforcera de répondre aux préoccupations raisonnables des investisseurs étrangers et de créer un environnement d'investissement plus favorable pour eux, a-t-il indiqué jeudi au cours d'une conférence de presse.


Le porte-parole a tenu ces propos alors qu'un rapport de la Chambre de Commerce américaine en Chine (AmCham China) a montré que la Chine reste un marché hautement prioritaire pour la majorité des entreprises américaines interrogées, et ce malgré les tensions commerciales.


En effet, 50% des entreprises interrogées sont optimistes sur le fait que des mesures seront prises afin d’ouvrir davantage les marchés pour les entreprises étrangères en Chine. C’est le plus haut pourcentage recueilli depuis le lancement de l'enquête à la fin de 2016, selon le rapport 2019 du China Business Climate Survey.


Zhang Yansheng, chercheur au Centre chinois pour les échanges économiques internationaux, basé à Beijing, a déclaré que depuis le début de la réforme et de l'ouverture il y a 40 ans, la Chine a libéralisé l'accès aux marchés des entreprises étrangères et a amélioré de manière significative son environnement d'investissement.


Les droits des investisseurs étrangers seront davantage promus, la Chine souhaitant ouvrir davantage de secteurs clés et importer des biens et des services de haute qualité, a ajouté M. Zhang.


Le projet de loi chinois sur les investissements étrangers sera soumis à la session plénière de la 13e Assemblée populaire nationale (APN) qui s'ouvrira au début du mois de mars. Cela est considéré comme la dernière initiative visant à promouvoir encore davantage l’ouverture du pays.


Jeudi, M. Gao a également exhorté l'Union européenne (UE) à créer un environnement d'investissement ? ouvert, transparent et pratique ? pour les investisseurs mondiaux, dont les sociétés chinoises.


En février, le Parlement européen a décidé d'adopter un mécanisme de filtrage des investissements directs étrangers (IDE) afin de protéger les secteurs stratégiques des pays membres de l'UE.


Interrogé pour savoir si ce mécanisme freinerait la confiance des investisseurs chinois dans le marché de l'UE, M. Gao a rappelé que l'UE avait toujours été partisane du libre-échange, ajoutant qu'il espérait qu’elle pourra continuer à soutenir la libéralisation et la facilitation du commerce et de l'investissement.


" Un environnement ouvert favorise non seulement le développement économique de l'UE, mais également la prospérité de l'économie mondiale ", a-t-il déclaré.


Les données du ministère montrent que les investissements directs des entreprises chinoises dans l'UE ont atteint 7,82 milliards de dollars l'an dernier, soit une augmentation de 3,3% par rapport à l'année précédente.

 


Source:china.org.cn