Accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

 
 
 
     

 

Des efforts conjoints pour marquer l’histoire dans la région de la Grande Baie
French.china.org.cn | Mis à jour le 22. 02. 2019 | Mots clés : Région de la Baie Guangdong-Hong Kong-Macao,région de la Grande Baie,Guangdong-Hong Kong-Macao


La nature unique et les avantages de la grande Région de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao l’ont orienté vers un nouveau type de développement.


Les hauts responsables politiques de la partie continentale de la Chine et des deux régions administratives spéciales (RAS) se sont engagés à fournir des efforts concertés et sans relache pour réaliser le plan ambitieux consistant à faire de la région du Guangdong, de Hong Kong et de Macao une puissance économique majeure.


" Dans des conditions caractérisées par le principe "Un pays, deux systèmes", trois territoires douaniers et trois devises, et sans aucun précédent international ", la région de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao constitue une initiative novatrice, qui appelle à des efforts combinés, un travail pionnier et une attitude volontariste, a fait savoir jeudi dernier la chef de l’exécutif de la RAS de Hong Kong, Carrie Lam Cheng Yuet-ngor, lors d’une conférence de haut niveau promouvant le plan de développement pour la région de la Grande Baie à Hong Kong.


Hong Kong est une ville qui associe le meilleur des deux mondes. Elle ne s’épargnera aucun effort et fera tout son possible pour appuyer de tout son poids ce projet colossal, a promis Mme Lam.


Ce pôle financier parie beaucoup sur son r?le dans ces changements, du fait de sa position depuis des années comme " connecteur " pour " les participants, les facilitateurs et les promoteurs plus proactifs ", a-t-elle expliqué.


Ma Xingrui, le gouverneur de la province de Guangdong, s’est engagé à mobiliser les ressources de la province pour faire avancer la feuille de route à partir d’un " plus haut point de vue et d’une vision plus large ".
La région de la Grande Baie comprend Hong Kong, Macao et neuf villes de la province de Guangdong, incluant Guangzhou et Shenzhen.


Alors que l’initiative cherche à promouvoir le développement économique coordonné dans la région de la Grande Baie en capitalisant sur les avantages complémentaires de ces trois zones, Macao devrait renforcer son avantage en tant que pôle de tourisme et de divertissement de classe mondiale, mais aussi facilitateur des échanges économiques et commerciaux entre la Chine et les pays lusophones, a déclaré Chui Sai-on, le chef de l’exécutif de la RAS de Macao.


En développement depuis plusieurs années, cette feuille de route fortement attendue pour la région de la Grande Baie a été dévoilée lundi soir. Cette région, qui rappelle le miracle économique du pays à ses débuts, est sur le point de répliquer le brillant succès de trois grandes baies majeures : New York, San Francisco et Tokyo.


La nature unique de la région de la Grande Baie fait d’elle un programme pilote sans précédent, explique Guo Lanfeng, le directeur général du Département de l’économie régionale au sein de la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR).


Ces différences majeures avec les autres baies majeures peuvent représenter un défi, mais cela donne également à la région de la Grande Baie un avantage imbattable par rapport à ses rivales plus établies, souligne M. Guo.


" Ce plan consistant à créer un groupe compétitif au niveau mondial de métropoles dans le delta de la rivière des Perles deviendra un catalyseur pour la mise en oeuvre de la réforme et de l’ouverture au niveau national ", insiste Lin Nianxiu, le président adjoint du Bureau du groupe dirigeant pour le développement de la région de la Grande Baie.


" Cette région, en tant que moteur important de la croissance, permettra également de se placer en tête du pays dans la poursuite d’un développement de haute qualité. […] Après des années de croissance robuste, la région de la Grande Baie est tombée dans une sorte de goulet d’étranglement du développement. Cette initiative annonce de nouvelles opportunités pour que les villes impliquées puissent réaliser une avancée fondamentale ", ajoute-t-il.


D’après Mme Lam, cette initiative survient à point nommé pour stimuler Hong Kong, dont les avantages traditionnels montrent des signes d’affaiblissement, alors que le ralentissement économique mondial et la rhétorique protectionniste jettent une ombre sur les marchés mondiaux.


La région de la Grande Baie, connue pour ses avantages dans l’innovation et la technologie, correspond bien à la quête de Hong Kong pour une nouvelle dynamique de croissance. Elle renforce également le thème de la collaboration intra-régionale et transfrontalière au plus haut niveau, explique-t-elle : " Cependant, [ce plan] ne pourra pas être réalisé sans la participation des entreprises locales, des secteurs professionnels et de tout un chacun, notamment des plus jeunes générations. "


Les efforts de promotion à l’étranger sont également importants, note Mme Lam. Au mois de juin, la présidente de l’exécutif de la RAS de Hong Kong a mené une délégation avec les gouvernements du Guangdong et de Macao pour présenter cette initiative à Paris. Selon elle, les gouvernements de ces trois zones prévoient d’autres voyages à l’étranger cette année pour promouvoir conjointement la région de la Grande Baie.
 

 

Source : china.org.cn