Accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

 
 
 
     

 

La Chine en tête de la croissance de l’économie créative
Par : LIANG Chen |  Mots clés : Chine
French.china.org.cn | Mis à jour le 16-01-2019


La Chine s’apprête à renforcer sa domination mondiale dans le commerce de biens et services créatifs, dans des domaines comme le cinéma, la télévision et l’intelligence artificielle (IA), indique un nouveau rapport des Nations unies.


D’après la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) basée à Genève, le commerce mondial en biens créatifs est un secteur en développement et résistant, avec un taux de croissance des exportations de plus de 7 % au cours des 13 dernières années.


Dans la deuxième édition d’un rapport intitulé Perspectives de l’économie créative : tendances du commerce international dans les industries de la création, la CNUCED examine la situation du secteur dans son ensemble entre 2002 et 2015, et présente les profils de 130 pays. Parmi eux, la Chine se démarque grace à ses performances.


Ce rapport montre que la Chine est le plus grand exportateur et importateur de biens et services créatifs, avec des exportations de biens créatifs enregistrant une croissance deux fois supérieure à la moyenne mondiale entre 2002 et 2015.


" Les échanges commerciaux de la Chine dans le domaine des biens créatifs entre 2002 et 2015 ont été exponentiels, avec des taux de croissance annuels de 14 % en moyenne. En 2002, le commerce de la Chine en biens créatifs était de 32 milliards de dollars (28 milliards d’euros). En 2014, ce chiffre avait été multiplié par cinq, atteignant les 191,4 milliards de dollars ", indique-t-il.


Les industries créatives, qui incluent notamment l’architecture, l’art, l’artisanat, le marketing, la publicité, les médias, l’édition, la recherche et développement, les logiciels ou encore les jeux vidéo, constituent un élément vital de l’économie créative.


En notant la contribution de l’économie créative dans le commerce mondial, le rapport indique que la valeur du marché mondial pour les biens créatifs a plus que doublé, passant de 208 milliards de dollars en 2002 à 509 milliards en 2015. Par ailleurs, le secteur créatif pourrait " apporter une contribution non négligeable à l’accomplissement des objectifs de développement durable ".


Entre 2002 et 2015, la participation des économies en développement dans les biens créatifs était clairement supérieure à celle des pays développés, soutenue principalement par la performance de la Chine.
D’après Cui Qiao, le président de la Beijing Contemporary Art Foundation, la relation de l’industrie créative avec la vie de la population et le secteur de l’éducation est " extrêmement proche ".


" La nouvelle génération de grandes entreprises chinoises montre un aspect nouveau dans l’ouverture de la coopération internationale ", explique-t-il.


Par exemple, des entreprises comme la plateforme de vidéos en ligne iQiyi, la société spécialisée dans la photographie et la vidéo mobiles Meitu, ainsi que le géant technologique Tencent, intègrent parfaitement leurs activités avec les mégadonnées, la culture des jeunes, mais aussi le développement et le marketing des produits, ajoute M. Cui.


Pour Simon Collins, le fondateur et PDG de WeDesign, le développement rapide de l’industrie créative de la Chine est lié à l’essor du smartphone, qui a permis à chacun de " tout voir dans le monde entier ".


" Les goûts se sont donc élevés... et le point essentiel ici est que [les Chinois] apprécient [aujourd’hui] davantage la qualité ", explique M. Collins, qui est également doyen de la Faculté de mode de la Parsons School of Design à New York, ainsi que styliste et directeur de la Création pour des marques comme Nike, Polo et Zegna.


D’après le rapport de la CNUCED, " les principaux secteurs du développement et de l’innovation de l’industrie créative à observer sont le stylisme, la mode et le cinéma, qui constituent la part du lion dans le commerce mondial des biens créatifs ".


Par ailleurs, " les biens et services créatifs de la Chine devraient croître de pair avec son économie et avoir un impact durable sur le commerce, ainsi qu’une forte influence culturelle ".
 

 


Source: china.org.cn